Marché aux Puces

Conception d'identité à 360°
L’origine du Marché aux Puces de Paris St-Ouen remonte aux années 1870, lorsque les chiffoniers, chassés de Paris, vinrent s’installer dans la plaine de Malassis de l’autre côté des fortifs. Appréciées des Parisiens, les Puces gagnent en succès et petit à petit les brocanteurs vont s’installer dans des marchés en dur. Apparaissent alors les marchés clos, contenant des cabanes préfabriquées, le premier, le marché Vernaison, ouvrira en 1920. Le Marché aux Puces est désormais constitué de douze marchés couverts, de cinq rues commerçantes pucières et de déballages marchands sur les trottoirs, avec chacun et chacune une identité propre. Aujourd’hui le Marché aux Puces de Paris St-Ouen forme sur un ensemble de sept hectares, la plus importante concentration d’antiquaires et de brocanteurs du monde. Cinquième site touristique de France, les puces totalisent plus de 5 millions de visiteurs par an parmi lesquels on croise beaucoup de touristes étrangers.
Le Marché aux Puces de Paris St-Ouen est aujourd’hui un lieu chargé d’histoire qui accueille beaucoup de touristes et d’étrangers. Créer une identité complète pour cette structure nécessite donc de prendre en compte l’histoire de ce lieu mais aussi son fonctionnement. En l’état le Marché aux Puces possède de la signalétique, des visuels et des codes pour les différents lieux qui composent le site, cependant chaque marché a plus ou moins sa propre identité. C’est pourquoi en première année de Mastère Design Graphique et Numérique il nous a été demandé de concevoir l’identité à 360° du Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen. Notre parti pris a donc été de conserver une identité propre pour chacun des marchés, car historiquement cela a du sens, mais, en créant une unité, une harmonie, une identité commune adaptée pour chacun des marchés. De plus cette identité doit pouvoir être compréhensible de tous et dans toutes les langues au vu de la fréquentation des puces.


Pour répondre au mieux à la problématique de lisibilité et de compréhension, nous avons fondé notre identité sur une base de pictogrammes qui est un langage universel et nous avons souhaité jouer sur la diversité des lieux en proposant une identité qui soit modulable afin de représenter au mieux les puces en s’adaptant à chacun des marchés. Pour cela nous avons commencé par classifier le nombre de marchés et les typologies de produits qui y sont proposés. Nous avons donc isolé sept catégories de produits, pour lesquelles nous avons réalisé des pictogrammes représentant les différents types de produits par catégories.

C’est ensuite à partir des pictogrammes que nous avons réalisé le logo des puces, un logo fondé sur une grille qui lui permet d’être modulable en fonction de l’utilisation que l’on en a. Ce système est utilisé pour l’ensemble de l’identité tout comme les pictogrammes et évolue en fonction des lieux, des produits et des utilisations. Le logo est donc un condensé des puces et représente la diversité du lieu et de ce que l’on y trouve avec un pictogramme représentant chacune des catégories de produits, on représente ainsi tout ce que l’on peut trouver au marché des puces.

L’identité est également déclinée pour identifier les différents marchés, on y trouve le nom du marché qui suit le système de grille et on utilise les pictogrammes associés qui représentent ce que l’on peut trouver comme catégorie de produits à l’intérieur. Cela permet d’identifier rapidement le marché grâce à son nom et également de savoir si on peut y trouver ce que l’on recherche.





Pour ce projet nous avons également proposé un prototype d’une application qui proposerait une version pour les visiteurs et une version pour les vendeurs. L’application permettrait de pouvoir accéder à toutes les informations des puces facilement et de se renseigner sur les différents marchés. Grâce aux diverses fonctionnalités les visiteurs peuvent se repérer, préparer leur visite en ciblant les boutiques qui les intéressent et se tenir informer des nouveautés. Les vendeurs eux peuvent tenir à jour les stocks, prendre en photo et publier les nouveautés de leurs box et ainsi attirer de potentiels acheteurs grâce à l’application.



En ce qui concerne la signalétique nous avons repensé les panneaux des stands pour les adapter à l’identité que nous avons créée et ainsi rendre plus accessible l’identification des boutiques et de leur contenu.